Sans titre 15156

 

9782344038314-001-T

Résumé : Dans un monde où chacun vit sur de précaires lopins de terre flottants pouvant à tout moment être emportés par de violentes tempêtes, Mickey, maître cordier, a pour mission de tenir en place ces fragiles îles volantes. Sans cesse sollicité, son travail lui évite de trop penser à la perte récente de son ami Dingo. Jamais Mickey n’a été aussi seul et démuni. Il doit pourtant affronter le tyrannique seigneur Fantôme, voleur des terres des plus pauvres. Pour cela, il se réconcilie à contrecœur avec Minnie, un peu trop occupée à vainement rechercher un continent chimérique et s’allie à Pat Hibulaire, leader d’une guilde indépendante aux agissements douteux, qui lui cache toutefois une bien belle surprise.

Notre Avis : Après le magnifique « Mickey et l’Océan Perdu », Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni sont de retour avec « Mickey et la Terre des Anciens » douzième volume de la très qualitative collection de créations originales Disney éditée par Glénat.
Nous n’avons donc pas attendu très longtemps pour partir à l’aventure avec Mickey et ses Amis afin de vous proposer notre avis complet.

Dès la couverture, et grâce à sa magnifique illustration réalisée par Silvio Camboni le lecteur est tout de suite invité à plonger dans une grande Aventure ! Ici, contrairement à leur précédent ouvrage, c’est dans les airs que nous retrouvons Mickey et toute sa bande. Un univers aérien peuplé d’îles dérivantes sur lesquels habitent nos héros et d’oiseaux fantastiques à dos desquels ils se déplacent. Ces deux éléments n’est pas sans rappeler un autres univers bien connu, Pandora, la célèbre planète du film « Avatar » réalisé par James Cameron. Toujours dans le dessin Camboni puise également son inspiration dans l’œuvre de Tolkien « Le Seigneur des Anneaux », notamment lorsqu’il s’agit de représenter la magnifique cité, capitale de ce monde imaginaire. L’esthétique du château nous fait alors penser à la tour de Saroumane, tandis que les deux majestueuses statues du Fantôme Noir, gardiennes et porte d’entrée de la cité, font directement référence à l’Argonath marquant la frontière nord du Gondor dans les livres du célèbre auteur britannique.

topolino-miyazaki-moebius-tolkien-4

Les premières cases donnent le ton, le lecteur entre immédiatement dans le vif du sujet. Il n’y a pas de doute, cette aventure sera épique !
Une fois le rythme installé, nous assistons alors à une histoire riche en émerveillement, suspens et rebondissements, « Mickey et la Terre des Anciens » tient clairement toutes ses promesses.
Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni nous offre ici un magnifique ouvrage doté d’un scénario de qualité et de dessins incroyables ! C’est bien simple, chaque page est un régal pour les yeux, le lecteur ne saura pas où regarder tant il y a de détails, Camboni s’amuse tout en respectant les codes Disney, et ça se voit ! Mention particulière également à la colorisation de Samuel Spano, assisté de Jessica Bodart qui fait ressortir à merveille le travail du dessinateur.
L’invitation au voyage est alors totale !

Si le lecteur prendra plaisir à suivre cette histoire, c’est aussi grâce aux nombreux personnages qui la compose. Quel bonheur de retrouver les stars les plus emblématiques de Disney, celles par qui tout a commencé ou qui ont fait aussi les belles heures de la bande-dessinée Disneyenne. C’est ainsi que nous retrouvons Mickey, Minnie et Dingo bien sûr mais également Calarabelle, Horace, Pat Hibulaire, le Comissaire Finot et le redoutable Fantôme Noir, célèbre antagoniste des aventures de la souris sous la plume de Floyd Gottfredson et de Merrill de Maris. Un très bel hommage à ces artistes de talent !
« Mickey et la Terre des Anciens », bien qu’il ne soit pas animé, nous fait alors penser aux moyens-métrages « Le Noël de Mickey » (1983) et « Le Prince et le Pauvre » (1990), qui, à l’époque, avaient déjà réussi à réunir une petite partie de cette troupe avec tout autant d’intérêt et d’originalité.

album-page-large-42127   Sans titre 154564

Malgré toutes ses qualités, et elles sont nombreuses, « Mickey et la Terre des Anciens » déçoit sur son dénouement. En effet, même si la bataille finale capte assurément l’attention du lecteur, son issue s’avère beaucoup trop évident, ce qui, par conséquent expédie à toute vitesse la fin de l’histoire. Il aurait été préférable d’avoir une vraie fin avec pourquoi pas quelques pages en plus que cette fin qui ne colle pas à l’ambiance épique de l’histoire. Nous sommes donc restés sur notre faim, comme si cet album était inachevé. Dommage de terminer cette magnifique œuvre (car oui malgré cela elle l’est) sur une mauvaise note…

« Mickey et la Terre des Anciens », est, malgré une fin décevante un véritable voyage au cœur de l’imaginaire ! Histoire bien menée et décors opulent superbement travaillé, en font un véritable « must have » que tous les fans de Mickey doivent avoir dans leur bibliothèque. Dépaysement garanti !